Rodolphe Pedro

La niaque

Quatrième de couverture :

Rodolphe Pedro n’est pas un financier comme les autres. A 36 ans, le directeur du groupe CFCI, la première compagnie indépendante française, a derrière lui un parcours extraordinaire où alternent coups de maître et coups durs.

Né en Suisse dans une famille modeste, Rodolphe découvre à 7 ans les cités HLM de Savigny-le-Temple. Le déracinement et la fréquentation des mauvais garçons font de lui un cancre. Pourtant, convaincu de son talent, il décide de devenir businessman ! Génie des affaires, il vend des jeans et des blousons dans la cour de récréation et, à seulement 21 ans, sans même le bac en poche, reprend une usine d’étuis à lunettes et devient le plus jeune P-DG de France.

Mais c’est le début d’un cauchemar : une accusation calomnieuse le conduit pendant deux ans en prison. Cette erreur judiciaire le meurtrit mais ne l’empêche pas de créer sa propre société financière, en 1996, qui fait enfin de lui un homme riche.

Rodolphe Pedro n’a pas oublié d’où il vient. Il entend faire de sa compagnie une arme citoyenne pour mettre le pied à l’étrier à tous ceux que la République ne veut pas voir : les non-diplômés, les précaires, à qui il offre une formation gratuite et un métier des plus lucratifs dans la gestion de patrimoine.

Leçon de vie, de courage et d’optimisme, La Niaque est aussi un cri d’alarme : pour que la société française donne enfin une chance à tous, quels que soient leur passé, leurs diplômes ou la couleur de leur peau.